La MRC de Témiscouata
Opération Enfant Soleil remet 68 180 $ pour le mieux-être des enfants du Bas-Saint-Laurent

Anick Camille AntoineRivière-du-Loup- Dans le cadre de la tournée provinciale des hôpitaux, les porte-paroles d'Opération Enfant Soleil, Anick Dumontet et Camille Dg, ont remis 68 180 $ au CISSS du Bas-Saint-Laurent, soit 35 858 $ au Centre hospitalier régional du Grand-Portage, 20 312 $ à l'Hôpital Notre-Dame-de-Fatima, 9 790 $ à l'Hôpital Notre-Dame-du-Lac et 2 220 $ au Centre hospitalier de Trois-Pistoles
À ce jour, un montant de 1 887 913 $ a été attribué dans la région du Bas-Saint-Laurent afin d'offrir les meilleurs soins ainsi qu'une qualité de vie optimale aux enfants en période d'hospitalisation grâce à l'aménagement d'espaces favorables à leur guérison.
Jakob Corriveau, 1 an, Enfant Soleil du Bas-Saint-Laurent
Jakob a vu le jour à 33 semaines de grossesse. À sa naissance, son coeur n'est pas complètement formé et ses poumons ont besoin d'assistance. Huit jours plus tard, la situation ne s'améliore pas : une bactérie a envahi le sang du nourrisson et son état se détériore rapidement. Jakob est hospitalisé pendant près de deux mois. Soixante jours plus tard, la famille est prête à rentrer à la maison et peut enfin respirer, bien que les risques que Jakob garde des séquelles de son arrivée trop hâtive soient réels.
Les histoires des Enfants Soleil provenant de chacune des régions du Québec seront présentées le 2 juin lors du Téléthon Opération Enfant Soleil, diffusé sur le réseau TVA de 7 h à 22 h, en direct du Centre de foires d'ExpoCité à Québec
Détail des octrois
35 858 $ versés au CISSS du Bas-Saint-Laurent, Centre hospitalier régional du Grand-Portage
Un montant de 6 000 $ servira à l'achat de deux tire-laits. De plus, afin de favoriser le maintien et le retour rapide des nouveau‐nés en région, Opération Enfant Soleil et le ministère de la Santé et des Services sociaux offriront chacun la somme de 14 929 $. Cet octroi permettra l'achat d'une table de réanimation néonatale avec moniteur et néopuf intégré, qui assurera des interventions plus rapides, efficaces et sécuritaires auprès des nouveau-nés. Depuis 1994, Opération Enfant Soleil a remis 417 311 $ à ce centre.
20 312 $ remis au CISSS du Bas-Saint-Laurent, Hôpital Notre-Dame-de-Fatima
Opération Enfant Soleil et le ministère de la Santé et des Services sociaux offriront chacun la somme de 10 156 $ afin de favoriser le maintien et le retour rapide des nouveau‐nés en région. Cet octroi servira à l'achat d'un bilirubinomètre, appareil permettant de déterminer le taux de jaunisse chez le nouveau-né, et d'un moniteur cardiaque qui assurera une surveillance continue des paramètres vitaux des enfants. Depuis 1992, Opération Enfant Soleil a remis 116 746 $ à cet hôpital.
9 790 $ remis au CISSS du Bas-Saint-Laurent, Hôpital Notre-Dame-du-Lac
Cette somme financera l'achat d'un système de harnais de transfert permettant une installation sécuritaire du nouveau-né ou de l'enfant prématuré dans une isolette lorsqu'un transport en ambulance ou par avion est nécessaire. L'octroi servira également à l'achat d'un appareil de ventilation facilitant l'oxygénation lors d'une situation nécessitant un transport. Depuis 1998, Opération Enfant Soleil a remis 79 736 $ à ce centre.
2 220 $ remis au CISSS du Bas-Saint-Laurent, Centre hospitalier de Trois-Pistoles
Ce montant servira à l'achat d'un chariot médical qui facilitera le travail du personnel et favorisera un meilleur suivi chez l'enfant. Depuis 2018, Opération Enfant Soleil a remis 4 528 $ à cet hôpital.
À propos d'Opération Enfant Soleil
Opération Enfant Soleil amasse des fonds pour soutenir le développement d'une pédiatrie de qualité pour tous les enfants malades du Québec. Grâce aux sommes recueillies, plus d'une centaine de projets se concrétisent chaque année dans les hôpitaux et les organismes régionaux ainsi que dans les grands centres pédiatriques. Plus de 240 millions de dollars ont été remis partout dans la province grâce à la générosité de milliers de Québécois, à l'appui des bénévoles et au dévouement des partenaires. Pour en savoir plus, visitez www.operationenfantsoleil.ca.

Vague Intense de Plaisir : Une relâche VIP enlevante au Témiscouata!

 MG 5057 enfant erabliere MJDphoto lowTémiscouata-sur-le-Lac–La semaine de relâche au Témiscouata se déroulera du 2 au 10 mars 2019 sous une vague intense de plaisir! Pour une deuxième édition, les municipalités participantes se sont concertées afin d'offrir une semaine haute en couleur! Les jeunes et leurs parents sont invités à vivre des moments exaltants et à collectionner des autocollants pour le laissez-passer VIP. Voici la programmation: pdfAffiche relâche 2019

Une programmation bien remplie!
Une diversité d'activités en plein air sont proposées, entre autres : pêche blanche, partie de sucre, randonnées en ski et de raquettes, hockey sur glace, ski alpin, patinage, glissade, bataille de balle de neige au Fort Ingall. De plus, des jeux gonflables seront installés à Rivière-Bleue et à Dégelis, il y aura du soccer ainsi que la projection de plusieurs films au Cinéma Dégelis, une mini ferme au BeauLieu Culturel et la présentation d'un spectacle de danse-théâtre « Bossbottes ». De plus, des ateliers de danse gumboot, de peinture à l'eau et pastel gras, d'initiation aux nouvelles technologies et une soirée au Musée du Témiscouata feront le bonheur des petits et des grands. La programmation est disponible sur le site cosmoss.qc.ca/temiscouata.

Le laissez-passer VIP, pour gagner des prix!
Les enfants des écoles primaires du Témiscouata recevront, dans leur sac à dos, la programmation des activités ainsi qu'une carte VIP. Lors de leur participation aux activités, ils devront collectionner les autocollants de participation sur leur carte. Ils auront jusqu'au 15 mars pour la rapporter dans la boîte prévue à cette fin au secrétariat de leur école. Un grand tirage sera effectué parmi les participants. Plusieurs prix sont en jeu!

Le comité organisateur souhaite à tous de vivre une semaine de relâche VIP inoubliable du 2 au 10 mars 2019 au Témiscouata. Voilà une belle occasion de jouer dehors, de bouger, de découvrir, de s'amuser en famille et entre amis! Pour plus d'information, il est possible de joindre Roxanne Morin, agente de développement communautaire et loisirs COSMOSS Témiscouata, au bureau de la MRC de Témiscouata 418 899-6725 ou 1-877-303-6725 poste 4414.

À propos de COSMOSS
COSMOSS Témiscouata regroupe des organisations qui travaillent ensemble au développement du potentiel des enfants et des jeunes, de leur conception jusqu'à 30 ans. Cette démarche concertée s'appuie sur l'engagement volontaire des réseaux de la santé, du municipal, de l'éducation, de l'emploi, des services de garde et du milieu communautaire. Les partenaires COSMOSS travaillent sur 4 enjeux : une entrée scolaire réussie, le développement de saines habitudes de vie, la réussite scolaire et l'intégration socioprofessionnelle. COSMOSS est l'acronyme de Communauté ouverte et solidaire pour un monde outillé scolarisé et en santé.

Journées de la persévérance scolaire : La MRC de Témiscouata souligne l'engagement de madame Ghyslaine Dionne.

madame Ghyslaine DionneTémiscouata-sur-le-Lac- Dans le cadre des Journées de la persévérance scolaire, le Conseil des maires de la MRC de Témiscouata a souligné l'engagement et la contribution exceptionnelle de madame Ghyslaine Dionne, agente SARCA (service d'accueil, de référence, de conseil et d'accompagnement) à la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs.

Madame Dionne œuvre dans le domaine de l'éducation depuis plus de 30 ans. Son travail à titre d'agente SARCA l'amène à travailler étroitement avec les enseignants de même qu'avec les étudiants jeunes et adultes en perte de motivation ou éprouvant des difficultés d'apprentissage. Elle les accompagne, les aide à se remettre en action et à persévérer. Impliquée auprès de différentes tables qui touchent la persévérance scolaire, madame Dionne croit fondamentalement à l'importance de la communauté. Elle fait d'ailleurs partie de la démarche COSMOSS depuis le tout début. Appréciée pour son expertise en matière d'insertion socioprofessionnelle et d'alphabétisation, elle est devenue au fil du temps, une précieuse conseillère pour certains programmes de formation du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur.

« Reconnue pour son expérience, sa capacité d'analyse, sa connaissance de la clientèle de même que pour son écoute et ses qualités d'accompagnatrice, Ghyslaine Dionne joue un rôle significatif dans notre milieu et dans le parcours de plusieurs personnes. » a mentionné madame Guylaine Sirois, préfet de la MRC de Témiscouata. « Nous avons profité de l'occasion pour la féliciter chaleureusement pour ce dévouement et saluer son apport considérable à la cause de la persévérance scolaire chez nous! » ajoute-t-elle.

Un certificat honorifique lui a été remis lors de la séance du Conseil des maires de la MRC de Témiscouata lundi le 11 février dernier.

Colloque en sécurité incendie de l'Association des pompiers de l'Est-du-Québec

APEQ 14Témiscouata-sur-le-Lac, le 13 février 2019 – Le président de l'Association des Pompiers de l'Est du Québec est heureux de vous inviter à participer au rendez vous annuel « Ne jouons pas avec les risques, agissons en prévention! » qui se tiendra, ce 27 avril 2019 à compter de 8 h 30, au Cinéma à Dégelis.
Les services incendies de demain! C'est le 27 avril prochain qu'aura lieu le colloque en sécurité incendie. Dans tous les secteurs d'activités au Québec, la main-d'oeuvre est un sujet sensible. On parle de pénurie, de rétention, de formation, de sécurité.... Bref, les pompiers sont aussi au coeur des discussions. Avons-nous les moyens d'être privés des services incendies? Sachant qu'à toute heure du jour et de la nuit pour offrir assistance à un citoyen, ils répondent à un incendie, un sauvetage nautique, une désincarcération ou un feu de bâtiment, ils veillent au bien-être de la population, parfois même trop souvent, vont mettre leur propre vie en péril. Les pompiers, ce rôle essentiel au développement durable de notre collectivité!

En plus d'obtenir une foule d'informations, le colloque est un lieu d'échanges et une occasion privilégiée de rencontrer d'autres intervenants et les acteurs du milieu. Outre les pauses, la période du dîner, il y aura des exposants soigneusement choisis pour être complémentaires aux thèmes abordés dans la journée. Bref, une excellente journée de réseautage et de réflexions stratégiques, qui vous amènera une richesse collective vers un processus de changement meilleur.
Venez bénéficier de la brochette de conférenciers et représentants... Echangez vos défis et les opportunités avec des personnalités pouvant bonifier le partage de bonnes pratiques. Monsieur Martin Corriveau, Pompier et instructeur de Flash Formation nous entretiendra sur la compréhension du développement d'un incendie dans les bâtiments modernes. Monsieur Pascal Gagnon, Répondant en santé et sécurité pour les pompiers de l'APSAM discutera de l'importance de l'utilisation des appareils respiratoires.

Enfin, madame Renée Roussel, Médecin de famille et médecin coroner sera parmi nous pour nous faire porter le regard sur les pratiques d'un coroner selon la Loi sur la recherche et cause des circonstances d'un décès. Les étapes de travail et les collaborateurs à l'oeuvre supportant le travail d'un coroner. Sensible aux attentes, l'Association offre l'opportunité aux fournisseurs spécialisés d'exposer leur vitrine notamment : 1 200 Degrés Équipements, Électronique Mercier, L'Arsenal, Aréo-Feu et Flexlite. Voilà une occasion d'explorer les équipements et nouveautés en matière de prévention. Une journée profitable en partage, riche en information permettant de consolider l'intervention terrain et mettre en commun des forces pour cultiver de nouvelles pratiques.
Les places sont limitées, il faut faire vite...
Le comité organisateur invite donc tous les intervenants et acteurs du milieu à réserver rapidement leur place. Vous devez vous inscrire avant le 5 avril prochain à l'Association des Pompiers de l'Est du Québec, veuillez télécharger le fichier sur le site info-apeq.ca ou bien nous écrire à l'adresse suivante
johanne.brousseau@videotron.ca pour obtenir le formulaire d'inscription et l'horaire de la journée.

 

Un bâtiment abandonné revit grâce au sirop d'érable

DécacerÀ Dégelis, l'entreprise Decacer met ces jours-ci la touche finale à la rénovation d'un bâtiment industriel de la rue Principale. L'édifice, que plusieurs connaissent dans le Témiscouata comme étant le 1208, était inoccupé depuis bon nombre d'années.

L'entreprise Décacer souhaite y entreposer plus de 12 millions de litres de sirop d'érable. Ce sirop sera par la suite transféré vers différentes usines de transformations.

De plus en plus à l'étroit dans son usine de transformation, située à quelques centaines de mètres de l'entrepôt, la direction de l'entreprise croit être en mesure de mieux répondre aux besoins des producteurs de la région.

Le « 1208 » fait peau neuve. Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron
Le but premier est d'avoir un plus grand espace d'entreposage pour accommoder le producteur qui a son sirop à livrer, le traiter pour qu'il soit inspecté rapidement [afin que les acériculteurs] reçoivent évidemment leur paiement le plus rapidement, explique le directeur général de Decacer, Elliot Levasseur.

Près d'une quinzaine d'emplois seront créés.

De nombreux travaux ont été nécessaires. Le toit coulait à de nombreux endroits, notamment.

Depuis le mois de mai dernier, c'est 1,4 million de dollars qui ont été investis par l'entreprise et par différents paliers gouvernementaux.

Partenaire dans ce dossier, la Corporation de développement économique de la région de la ville de Dégelis souhaite maintenant se concentrer sur l'agrandissement de son motel industriel. Les entreprises qui y sont présentes manquent de place.

"On veut vraiment aller de l'avant pour mieux accompagner nos entrepreneurs." Martin Rioux-Beaulieu, président de la Corporation de développement économique

Avec ce nouveau projet, la Ville de Dégelis espère profiter de son positionnement géographique pour attirer de nouvelles entreprises sur son territoire.

source: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1152081/nouvel-entrepot-decacer-1208-degelis?partageApp=appInfoiOS 

Randonnée de motoneiges le samedi 2 mars et semaine de relâche

Affiche Ecosite BL'Éco-site de la tête du lac Témiscouata tiendra sa randonnée de motoneigistes annuelle le samedi 2 mars 2019. Il y aura deux possibilités de randonnée dans un environnement enchanteur et sauvage. La randonnée « hors sentier », la randonnée des motoneiges anciennes (1975 et moins). Un départ se fera à partir du gaz-bar de St-Cyprien et les motoneiges anciennes partiront de l'Éco-site, pour se terminer toutes à l'Éco-site. Dans l'après-midi, il y aura des jeux d'habileté sur le lac Témiscouata (de type Slalom). Vous pourrez vous réchauffer au chalet d'accueil et aussi autour d'un feu de joie. Il y aura service de cantine et boissons alcoolisées. Nous finirons cela au chaud par un 5 à7 au Bar « De La Côte » de St-Cyprien, projections de vidéos, musique. Une belle façon de commencer la semaine de relâche. Nous serons ouverts toute la semaine de relâche. Possibilité de louer une cabane à pêche pour les familles. Deux activités en soirée pour tous : le jeudi 7 mars observation des étoiles au milieu du lac et samedi 9 mars randonnée de raquettes en soirée avec feu de joie et chocolat chaud pour terminer en beauté.

Pour diffusion immédiate et merci de publier ces informations dans votre agenda d'activités.

Information:
140, route 232, (direction Squatec),
ecosite@ hotmail.ca
tél.: 418 551-0811
site internet: www.ecositelactemiscouata.com
Facebook: www.facebook.com/Ecositetemiscouata/

Merci de votre attention et de votre collaboration.

Colette Drouin
Coordonnatrice de l'Éco-site

SAMEDI 2 MARS 2019
RANDONNÉE DE MOTONEIGES
« HORS SENTIER » et « ANTIQUE »

9 h 30 : INSCRIPTION RANDONNÉE ET JEUX
AU GAZ-BAR SAINT-CYPRIEN DIRECTION ÉCO-SITE

10 h 30 : DÉPART
DEUX TRACÉS DISPONIBLES :
- MOTONEIGES 1975 ET MOINS (INSCRIPTION À L'ÉCO-SITE)
- MOTONEIGES 1976 À AUJOURD'HUI

À L'ARRIVÉE À L'ÉCO-SITE :
DÉBUT DES JEUX D'HABILETÉS
(Slalom 2x2)
EXPOSITION DES MOTONEIGES ANTIQUES
140, route 232, Saint-Cyprien

12 h : DÎNER et FEU DE CAMP à L'Éco-site
Hot dog, hamburger et breuvages

14 h : REMISE DE PRIX
PRIX DE PRÉSENCE ET DE PARTICIPATION

17 h : 5 à 7 au Bar de la côte
Vidéos et animations

JEUDI 7 MARS
OBSERVATION DES ÉTOILES SUR LE LAC
Nous serons heureux de vous initier à l'observation des étoiles sur le lac Témiscouata avec une interprète du ciel.
Un environnement idéal pour observer les astres.
Une activité pour toute la famille!
Feu de joie et chocolat chaud sur les lieux.
De 19 h 30 à 21 h 30
Coût : 5$/personne

SAMEDI 9 MARS 19 h 30
RANDONNÉE DE RAQUETTES DE SOIRÉE
Nous sommes heureux de vous inviter à explorer notre sentier de raquette de soirée en forêt et sur le lac Témiscouata.
Une activité pour toute la famille!
Durée de la randonnée : 1 h 15
FEU DE JOIE Boissons chaudes offertes gratuitement sur les lieux.
Coût de l'activité : 2,50$/ adulte 1$/enfant

NOUS SERONS OUVERTS TOUTE LA SEMAINE DE RELÂCHE
Du 2 mars au 10 mars inclusivement.

PÊCHE SUR LA GLACE
Venez pêcher la truite mouchetée à la tête du lac Témiscouata! Une façon de profiter de l'hiver en famille dans un environnement sauvage. Il est possible de se réchauffer toute la semaine au chalet d'accueil.

Possibilité de louer une cabane à pêche pour la journée
Au coût de 40$
10 brimbales de fournies
Bois de chauffage
Il faut avoir son permis de pêche et apporter ces vers.

RANDONNÉE EN RAQUETTES
Pour les amoureux de la faune, notre sentier de raquette naturel est situé en milieu boisé. Apportez votre appareil-photo : il vous sera permis d'observer les traces de chevreuils, orignaux, lièvres, de renards et plus encore!

Des nombres record de 51 équipes et de plus de 700 joueurs pour le tournoi interprovincial Desjardins de ballon sur glace du Témiscouata

Joueurs en action 3Saint-Louis-du-Ha! Ha!, le 10 février 2019 – Du vendredi 15 au dimanche 17 février prochain se déroulera le tournoi interprovincial Desjardins de ballon sur glace du Témiscouata soit le plus gros de l'Est du Canada! D'ailleurs, lors de l'édition 2019, il y aura une participation record de 51 équipes soit 34 dans les classes adultes et 17 dans les catégories mineures. Ces formations proviendront du Québec, de l'Ontario et du Nouveau-Brunswick. Aussi, plus de 700 joueuses et joueurs prendront part au tournoi et proviennent de ces mêmes provinces, mais également de la Nouvelle-Écosse. Par ailleurs, tous les participants seront hébergés au Témiscouata pour ce tournoi.

Le calibre sera très relevé lors de ce tournoi avec la participation de plusieurs champions québécois et canadiens. D'ailleurs, dans la classe Homme open, on retrouvera les 3 équipes médaillées du dernier Championnat québécois de la catégorie Homme élite.

Il y aura un total de 93 matchs pendant le tournoi soit 59 à l'aréna Jacques-Dubé de Témiscouata-sur-le-Lac (du vendredi au dimanche) et 34 à l'aréna de Dégelis (le samedi et le dimanche). La première partie du tournoi aura lieu le vendredi 15 février à 16h40 à l'aréna Jacques-Dubé de Témiscouata-sur-le-Lac alors que la dernière finale devrait débuter le dimanche 17 février à 17h15 à l'aréna Jacques-Dubé.

Le coût de l'admission est de 5$ la journée ou 10$ pour l'ensemble du tournoi. Il sera d'ailleurs possible d'obtenir en direct les résultats du tournoi en suivant le site Web de la Fédération québécoise de ballon sur glace (ballonsurglace.com).

«La population du Témiscouata et des environs est attendue en grand nombre car 8 équipes du Ballon sur glace (BSG) mineur Témiscouata seront en action ainsi que 5 autres formations du Témiscouata évoluant dans des catégories adultes» de conclure le président du BSG mineur du Témiscouata et organisateur du tournoi, Alain Dugas.

Profil de l'organisation du Ballon sur glace mineur du Témiscouata

Le BSG Mineur du Témiscouata existe depuis plus de 16 années. À chaque saison, il permet à plus d'une centaine de filles et garçons âgés entre 6 et 19 ans de pratiquer le ballon sur glace à des niveaux récréatifs et compétitifs et incite les jeunes à adopter de saines habitudes de vie. Depuis la fondation de l'organisation, ses différentes équipes ont remporté près de 60 médailles lors de championnats provinciaux et nationaux.

Des nouvelles du Club de Golf du transcontinental


P72-1-PO-26-0110-RDimanche le 27 janvier dernier avait lieu l'assemblée générale annuelle du Club de golf du Transcontinental, situé à Pohénégamook. Devant plus de vingt-cinq personnes, les membres du conseil d'administration sortants ont présenté les résultats financiers de la saison 2018 et le rapport des activités. Malgré des résultats financiers négatifs, les actionnaires ont constaté une amélioration en comparaison de la saison 2017. Ainsi le membership est passé de 54 membres à 82 membres. De plus, une trentaine de bénévoles ont donné plus de 2 000 heures de leur temps pour l'entretien du terrain et à l'occasion des nombreuses activités tels que les tournois (une dizaine) dont celui de MariPier Morin et Brandon Prust. On se doit de mentionner que malgré un été très chaud et peu pluvieux, les golfeurs ont pu apprécier la qualité des verts de ce terrain de golf accessible autant aux golfeurs débutant qu'aux plus expérimenter tout au long de la saison.

Bien sûr, il y a encore beaucoup de travail à faire pour trouver la rentabilité, mais l'essentiel pour les actionnaires est de maintenir dans le milieu cette infrastructure touristique. Le nouveau conseil d'administration est motivé à faire les efforts nécessaires pour y arriver. Celui-ci est composé des personnes suivantes pour la saison : Dany Patry (président), Benoît Morin(vice-président), Marielle Levasseur (secrétaire-trésorière), Guylaine Sirois, Dany Morin, Jean-Guy Levasseur, Yvan Gingras, Lisette Nadeau, Michel St-Pierre, Guy Stanziani,
Bienvenue à tous et toutes !

Un projet d'école alternative à Saint-Elzéar-de-Témiscouata

classe-nature-ecole-alternative-les-parchemins-saint-elzear-de-temiscouata-fermeture-001-620x348Confrontée à la fermeture imminente de l'école Les Parchemins de Saint-Elzéar-de-Témiscouata, la communauté refuse de baisser les bras. L'établissement bénéficie présentement d'une année de sursis afin de trouver une solution à la diminution du nombre d'élèves. Le projet C-FIER, un centre de formation interactive et environnementale rattachée à sa communauté, sera mis en branle à la rentrée scolaire 2019 dans l'espoir d'assurer la survie de l'école.

Cette dernière accueille présentement 11 enfants dans deux groupes de 1ère à 3e année et de 4e et 5e année. Pour obtenir un financement de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs, un groupe scolaire doit être composé d'au moins six élèves, la situation est donc précaire à Saint-Elzéar-de-Témiscouata.

«Depuis l'an passé, nous travaillons en étroite collaboration avec la communauté. Nous avons une belle école rayonnante (...) À la fin du mois d'aout 2018, nous avons eu un sursis d'une année pour se prendre en main et trouver des solutions pour garder l'école en vie», explique M. Soucy. La période d'inscription a débuté le 23 janvier et se poursuivra jusqu'au 20 février.

UNE ÉCOLE ALTERNATIVE

L'idée d'implanter une école alternative à Saint-Elzéar-de-Témiscouata a été lancée à l'automne 2018. Depuis, une équipe de conseillers pédagogiques, d'enseignants, de parents et de membres de la communauté s'est mise au travail afin de démarrer ce projet à la prochaine rentrée scolaire.

Le projet C-FIER suivra le programme de formation obligatoire de l'école québécoise, mais sera porté par des projets réels et concrets qui viendront des élèves. «On veut que les enfants soient en action dans l'école et qu'ils entrent en interaction. L'école deviendra une seule classe, et mettra en valeur l'entraide entre les enfants des différents niveaux», précise M. Soucy. Un labo créatif, doté d'équipements technologiques permettant aux élèves de faire des projets de robotique sera mis en place. Des projets à valeur entrepreneuriale et des sorties en plein air éducatives sont aussi prévues au programme.

«On souhaite que les parents et les membres de la communauté s'impliquent dans le projet selon leur habilités, par exemple pour des notions de menuiserie, d'électricité, de sciences. L'école sera fondée sur la collaboration, l'entraide et l'échange. On favorisera l'apprentissage par des projets concrets, en plus d'enseigner les matières requises», ajoute M. Soucy. Des liens seront également tissés avec l'environnement naturel de la municipalité. Les enfants seront donc amenés à entrer directement en relation avec les domaines de l'agriculture, de l'acériculture, ou à visiter le parc éolien qui se trouve à proximité. Le directeur se dit ouvert à la collaboration avec divers partenaires du milieu qui pourront appuyer les apprentissages des élèves.

Nancy Michaud, enseignante de 4e et 5e année à l'école Les Parchemins souligne que les classes seront décloisonnées et que le travail d'équipe sera valorisé. «C'est un projet qui se fait facilement dans une petite école, la coopération entre les élèves est naturelle. Les enfants ont besoin de bouger. Le projet les rendra dynamiques et engagés, en plus il respecte leur besoin de bouger et d'aller dehors», ajoute Mme Michaud. La proximité de l'église, de la bibliothèque, du centre communautaire et des locaux de la municipalité, de même que la présence d'un petit boisé à l'arrière de l'école facilite grandement l'implantation de ce projet évolutif. Elle précise que C-FIER repose sur une vision à long terme et que la capacité d'adaptation des enfants sera respectée. Il sera développé un pas à la fois à partir de la rentrée 2019.

IMPLICATION

Marie-Claude St-André est la mère d'une élève de 4e année à l'école Les Parchemins et fait partie du conseil d'établissement depuis huit ans. Pour elle, garder le milieu scolaire à Saint-Elzéar-de-Témiscouata ouvert est une priorité. «Quand un village n'a plus d'école, il devient mort. Les enfants amènent de la vitalité, l'école leur permet de se connaître et de faire des activités ensemble». Elle espère que ce projet porteur aura un effet boule de neige et attirera davantage de familles à Saint-Elzéar. «Ce sera une école avec une façon d'enseigner différente, des classes plus manuelles. Ça permettra aux enfants qui ont parfois plus de difficulté à travailler sur des projets concrets dans leur milieu scolaire», ajoute Mme St-André.

Cette dernière estime que le projet C-FIER amènera les enfants à développer leur autonomie et qu'il est plus adapté au monde de 2019. «J'ai l'impression que les technologies tout autour de nous ont évolué, mais les façons d'enseigner n'ont jamais changé. On a toujours gardé les enfants assis avec un professeur qui enseigne en avant.» Elle souhaite que ce projet permette de renforcer le sentiment d'appartenance des résidents de Saint-Elzéar envers leur école.

«On veut aussi tisser des liens avec les parents, qui souhaiteront peut-être continuer leur implication lorsque leurs enfants ne seront plus à l'école. C'est valorisant de s'impliquer dans notre milieu (...) C'est la seule école alternative dans la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs. J'ai hâte de voir le projet se peaufiner tranquillement», ajoute la mairesse de Saint-Elzéar-de-Témiscouata, Carmen Massé. Cette dernière souligne que l'école peut compter sur la collaboration de la Municipalité, en raison de son importance pour la survie de la communauté et de son dynamisme.

https://www.infodimanche.com/actualites/actualite/355176/un-projet-decole-alternative-a-saint-elzear-de-temiscouata

Par Andréanne Lebel, journaliste

Un premier Salon des besoins particuliers au Témiscouata, présentant les services offerts aux enfants et aux parents.

COSMOSS 2018Témiscouata-sur-le-Lac– COSMOSS Témiscouata tiendra une première édition du Salon des besoins particuliers samedi le 23 février prochain, de 9h à 15h, à l'École secondaire de Cabano. Cet événement se veut un moment privilégié pour informer les parents et leur permettre d'échanger avec d'autres personnes ayant des préoccupations et des défis semblables. La présidence d'honneur a été confiée à madame Christiane Séguin, directrice des services complémentaires et de l'adaptation scolaire de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs. Plusieurs kiosques et diverses activités sont prévues afin de faire connaître l'éventail des services offerts aux enfants ayant des besoins particuliers ainsi qu'à leurs parents.

Deux conférences
Dès 10h, une conférence sera présentée par la Fondation MIRA. En plus de former des chiens guides et des chiens d'assistance à des personnes vivant avec des déficiences visuelles ou motrices, la Fondation offre également des chiens à des enfants présentant un trouble du spectre de l'autisme (TSA). À 13h30, madame Julie Philippon, auteure, blogueuse, enseignante et mère de famille, présentera des stratégies pour survivre au quotidien avec un enfant ayant un trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H).

Exposants
Une vingtaine d'exposants seront sur place pour présenter leurs services et échanger avec les participants : Autisme de l'Est du Québec, Association du Québec pour enfants avec des problèmes auditifs, Auberge La Clé des Champs, Service d'orthophonie mobile, Yogamis, Association de dysphasie du Bas-Saint-Laurent, Édith Levasseur et ÉTHOS, Univers emploi, Centre de la Petite Enfance Les Calinours, Centre intégré et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent, Transport collectif et adapté Roulami, Association Entre-Amis, Le Maillon, Soccer adapté, Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs, École de musique du Témiscouata, Office des personnes handicapées du Québec.

L'entrée est gratuite pour tous. Une halte-garderie sera également disponible sur place. Pour plus d'information, les gens intéressés peuvent communiquer avec madame Christiane Séguin au 418 854-2370 #2141.

À propos de COSMOSS
COSMOSS Témiscouata regroupe des organisations qui travaillent ensemble au développement du potentiel des enfants et des jeunes, de leur conception jusqu'à 30 ans. Cette démarche concertée s'appuie sur l'engagement volontaire des réseaux de la santé, du municipal, de l'éducation, de l'emploi, des services de garde et du milieu communautaire. Les partenaires COSMOSS travaillent sur 4 enjeux : une entrée scolaire réussie, le développement de saines habitudes de vie, la réussite scolaire et l'intégration socioprofessionnelle. COSMOSS est l'acronyme de Communauté ouverte et solidaire pour un monde outillé scolarisé et en santé.

L'aide juridique du bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine

Aide juridiqueUne équipe au service des gens !
Témiscouata-sur-le-Lac, le 4 février 2019 - Le Centre communautaire juridique du Bas-St-Laurent/Gaspésie comprend dix (10) bureaux sur le territoire (Rimouski, New Richmond, Rivière-du-Loup, Gaspé, Îles-de-la-Madeleine, Matane, Chandler, Amqui, Ste-Anne-des-Monts et Témiscouata-sur-le-Lac). Son siège social est situé à Rimouski.
L'aide juridique offre des services dans les affaires familiales, la protection de la jeunesse, la représentation des jeunes contrevenants et les poursuites pour un acte criminel. L'aide juridique peut également être accordée pour des situations qui touchent les prestations d'aide financière de dernier recours (aide sociale), d'assurance automobile, d'assurance emploi et d'accident du travail. L'admissibilité à l'aide juridique peut être gratuite ou moyennant le paiement d'une contribution qui varie entre 100 $ et 800 $, selon la situation.
Une nouvelle équipe est en poste au bureau de Rivière-du-Loup. Les avocats, Me Félix Pouliot, Me Annie-Pier Therrien et Me Émilie Lacroix sont disponibles pour accueillir la clientèle. Ces trois (3) avocats desservent aussi les villes de La Pocatière, St-Pascal et Trois-Pistoles. Ce service débute le 14 février 2019 à La Pocatière.
L'évaluation de l'admissibilité à l'aide juridique est gratuite. Il faut appeler pour prendre rendez-vous.
Partout au Québec, peu importe votre situation financière, vous pouvez consulter gratuitement un avocat en cas d'arrestation ou de détention par des policiers, en composant le numéro de téléphone suivant : 1-800-842-2213.

Sur la photo, de gauche à droite, Me Annie-Pier Therrien, Me Annick Bédard, Me Félix Pouliot et Me Émilie Lacroix. 

Pouliot, Therrien, Lacroix, avocats
Aide juridique de Rivière-du-Loup
37, rue de la Cour, bureau 2.03
Rivière-du-Loup (Québec) G5R 1J1
Téléphone : 418-862-1522
Numéro sans frais : 1-844-900-1522

Me Annick Bédard
Aide juridique de Cabano
38, rue St-Philippe
Témiscouata-sur-le-Lac (Québec) G0L 1E0
Téléphone : 418-854-2206
Numéro sans frais : 1-844-854-2206

Viens vivre le Bas-Saint-Laurent à Montréal Une belle incusrion dans la région

Maison des régionsL'événement s'est déroulé dans une ambiance conviviale et chaleureuse. Une délégation du Bas-Saint-Laurent était présente hier (mardi) à Montréal à l'occasion d'une soirée de réseautage à la Maison des régions.

L'événement, tenu en marge du Salon de l'emploi et de la vie en région qui se tient à Montréal, a fait salle comble et aura permis aux Montréalais intéressés de vivre une incursion typiquement bas-laurentienne.

La présidente du Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent, Guylaine Sirois, se dit très satisfaite des échanges réalisés avec les participants. « Par cet événement, on voulait se rendre à la rencontre des gens intéressés par le Bas-Saint-Laurent sans qu'ils aient à se déplacer. Nous avons pu montrer que la région offre plus qu'un espace de nature et de qualité de vie, mais aussi des opportunités d'affaires, des emplois intéressants et des services de proximité de grande qualité. Ce réseautage a permis de créer des ponts, de susciter un intérêt chez des gens ».

Au cours de l'événement qui s'est déroulé dans une ambiance conviviale et chaleureuse, plus d'une centaine de montréalais ont ainsi pu entendre des témoignages de bas-laurentiens et échanger avec eux, tout en s'informant sur les possibilités d'emploi diversifiées.

Ce réseautage Bas-Saint-Laurent-Montréal a été organisé dans le cadre de la stratégie d'attractivité coordonnée par le Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent. La délégation, composée de plus de trente bas-laurentiens, était entre autres composée de représentants des domaines de la santé, de l'éducation, de l'emploi, de l'immigration et d'élus municipaux.

Une première campagne sur la valorisation et la sécurité des sentiers de motoneige au Bas-Saint-Laurent

ATR-MotoneigeTrois-Pistoles – Une première au Québec! La Fédération de l'UPA du Bas-Saint-Laurent, Tourisme Bas-Saint-Laurent et la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ) s'unissent pour lancer une première campagne de sensibilisation « Valorisation des sentiers de motoneige - Accès aux terres agricoles » auprès des motoneigistes qui sillonneront les sentiers de motoneige de la magnifique région du Bas-Saint-Laurent.

Cette campagne, d'une valeur d'environ 20 000 $ pour l'an 1, est issue d'un projet-pilote où les trois organismes souhaitent sensibiliser les motoneigistes à la qualité du produit motoneige de la région du Bas-Saint-Laurent, mais également et prioritairement à la protection et au respect des droits de passage offerts gratuitement par les producteurs agricoles. Pour ce faire, deux montages vidéos animeront dix relais de motoneige répartis sur le territoire du Bas-Saint-Laurent cet hiver et pour les saisons hivernales à venir. Ces vidéos seront projetés exclusivement sur des cadres numériques offerts aux clubs de motoneigistes participants. Ils permettront d'afficher en boucle les paysages des sentiers de la région, ainsi que de diffuser trois messages, dont un à caractère touristique et deux sur l'importance de respecter les sentiers de motoneige.

• Le Bas-Saint-Laurent bénéficie d'un enneigement naturel abondant qui favorise la pratique de la motoneige sur 1 800 kilomètres de sentiers bien entretenus et sécuritaires. La région offre des services de qualité et accessibles. Pour information : fcmq.qc.ca.
• Le réseau de sentiers est rendu possible grâce à une collaboration étroite entre motoneigistes et propriétaires fonciers, dont les producteurs agricoles. Rester dans les sentiers donne le privilège d'admirer de magnifiques paysages.
• Ce partenariat permet aux motoneigistes de pratiquer leur activité en toute sécurité grâce à une signalisation efficace et dans le respect des droits de passage et des terrains privés. Merci à tous les propriétaires fonciers!

Afin de rejoindre et de sensibiliser le plus grand nombre de motoneigistes, la Fédération de l'UPA du Bas-Saint-Laurent, Tourisme Bas-Saint-Laurent et la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec prévoient diffuser une vidéo promotionnelle sur différentes plateformes Internet et médias sociaux telles que les pages Facebook de Tourisme Bas-Saint-Laurent (11 600 abonnés), dont la page de « Motoneige au Bas-Saint-Laurent » (3 000 abonnés), la page Facebook de la FCMQ (9 500 abonnés), la page Facebook de la Fédération de l'UPA du Bas-Saint-Laurent (1 000 abonnés), Youtube ainsi que les différentes campagnes motoneiges numériques de Tourisme Bas-Saint-Laurent. De plus, une infolettre invitant les gens à visionner cette vidéo sera envoyée aux 30 000 abonnés des trois organisations. De façon volontaire, les hôtels, restaurants et dépanneurs de la région pourront aussi faire la promotion des vidéos promotionnelles auprès de leur clientèle. Pour information : bassaintlaurent.ca.

Pour la Fédération de l'UPA du Bas-Saint-Laurent, Tourisme Bas-Saint-Laurent et la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec, l'industrie de la motoneige au Bas-Saint-Laurent est importante puisqu'elle génère à elle seule près de 30 millions de retombées économiques chaque année, dans la région. En hiver, c'est l'un des principaux moteurs économiques pour plusieurs entreprises, c'est pourquoi il est important d'inciter les motoneigistes à respecter les propriétaires terriens tout en restant dans les sentiers afin d'assurer la pérennité de cette industrie.

Rappelons que ce projet a été financé grâce à la collaboration de Tourisme Bas-Saint-Laurent, la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec – Clubs régions du Bas-Saint-Laurent, la Fédération de l'UPA du Bas-Saint-Laurent et ses partenaires, soit la Coop Agriscar, La Coop Avantis et la Coop Purdel.

Les Perce-Neige du Témiscouata collabore avec un psychologue de la performance

Photo de groupeTémiscouata-sur-le-Lac- Pour la première fois de leur histoire, Les Perce-neige du Témiscouata collabore avec un psychologue de la performance. Il s'agit de M. Claude Beaulieu du centre Mieux-être Imagigo qui a pignon sur rue à Edmundston. En effet M. Beaulieu, qui a lui-même été mentoré par nul autre que Dr Sylvain Guimond, offre des séances de psychologie de la performance aux élèves du programme sportif en patinage artistique de l'école secondaire de Cabano. Des formations sur mesure sont offertes aux patineuses sur la gestion du stress, la préparation mentale, la visualisation, l'attitude gagnante, la redéfinition du succès et la confiance en soi. M. Beaulieu accompagnera donc les patineuses dans le développement de leurs habiletés mentales, émotionnelles et comportementales en lien avec la pratique de leur sport afin d'arriver au développement des attitudes qui permettent de maximiser les performances.

Pohénégamook Haut en couleur 2019

Pohénégamook Haut en Couleur et plusieurs partenaires s'associent pour offrir une belle programmation hivernale.

POHÉNÉGAMOOK HAUT EN COULEUR sera de retour cette année le 23 février et le 2 mars pour deux belles activités hivernales offertes gratuitement pour tous !

Samedi 23 février, de 9 h 30 à 15 h 30 : super glissade familiale

Le comité du festival, « l'OTJ du Sully », le club de motoneiges Les Chevaliers des frontières et Aristodanse s'unissent pour présenter le retour de la super glissade dans le champ derrière le bâtiment de l'OTJ de Pohénégamook, quartier Sully. Au programme : super glissade aménagée spécialement pour l'occasion, hot-dogs, breuvages et desserts au profit d'Aristodanse pour le dîner, tire sur la neige en pm, souper spaghetti au local de l'OTJ, carte en vente à la patinoire, 13 $ adulte et 8 $ pour les 5 à 12 ans.

Apportez votre traîneau (prêts de tubes).

Samedi 2 mars: pêche blanche 

Samedi 2 mars, le comité du festival, de concert avec l'Association des pêcheurs du Lac Pohénégamook et la Villa des frontières vous invitent à une journée de pêche blanche en famille. Endroit : derrière la Villa des Frontières Au programme : Ensemencement de truites à 10 h, initiation à la pêche blanche, prix de participation et prix pour la plus grosse prise, chansonnier en soirée avec Marie-France Bossé.

Nos patinoires s'animent-
En collaboration avec les 3 patinoires de quartier, 3 activités s'ajoutent :

Détails sur la page Facebook de Loisirs Pohénégamook.

Participez en grand nombre à la 16e édition de POHÉNÉGAMOOK HAUT EN COULEUR !

Pour information : 418 863-7722 poste 4104.

Le Club Richelieu Notre-Dame-du-Lac remet 6 500 $

 

DATA ART 3438725-620x348 richelieuxLe 27 janvier dernier, à la Salle du Détour du quartier Notre-Dame-du-Lac à Témiscouata-sur-le-Lac, se tenait le souper «Remise de Dons» à l'intention des organismes voués au mieux être de notre jeunesse régionale. En présence d'environ 150 convives, c'est plus de 6 500 $ qui ont été remis aux organismes présents.

On peut voir sur cette photo les représentants de ces organismes : l'École de Musique du Témiscouata, le Corps de cadets 1027 Paul Triquet, le Centre de la petite enfance Les Calinours, l'École Notre-Dame (pour le projet robotique), le Ballon sur glace mineur du Témiscouata, Bertrand Landry, président du Club Richelieu Notre-Dame-du-Lac, Bibliothèque Au Fil des Pages, l'OPP de l'École Notre-Dame, Re-Source Familles et le Club de patinage artistique Perce-Neige du Témiscouata pour qui le Club Richelieu est partenaire majeur.

Fondé depuis maintenant 57 ans, le Club Richelieu Notre-Dame-du-Lac a distribué dans le milieu témiscouatain, au delà de 750 000 $ au profit de la jeunesse locale et régionale. «Merci à l'équipe et à la population qui nous permet ces réalisations», a-t-on conclu.

source: https://www.infodimanche.com/actualites/actualite/355002/le-club-richelieu-notre-dame-du-lac-remet-6-500-$

Artistes de la relève, inscrivez-vous au Tremplin avant le 20 février!

Participants 2018 Crédit Breton PhotoDégelis- Les chanteurs et humoristes de la relève n'ont plus que 15 jours pour s'inscrire en vue des auditions du Tremplin, le rendez-vous de la chanson et de l'humour de Dégelis. La date limite d'inscription est fixée au 20 février.

L'inscription se fait en ligne sur le site Internet de l'événement au www.festivalletremplin.com dans la section inscription. Les candidats y trouveront les règlements généraux ainsi que le matériel à fournir en vue de la présélection. Les participants sont en compétition dans les catégories Auteur-compositeur-interprète, Interprète 18 ans et plus, Interprète 13 à 17 ans, Humour 13 ans et plus et Trampoline pour les moins de 12 ans. Suite à cette étape, les candidats retenus auditionneront devant jury et public en mars prochain. Les auditions des artistes retenus dans les catégories chanson auront lieu à Dégelis et, pour les artistes de la catégorie humour, elles auront lieu au Terminal Comédie Club à Montréal. Trente candidats seront choisis pour participer à la 20e édition qui se tiendra du 13 au 19 mai 2019. Une semaine d'apprentissage, de création et de rencontres est un réel tremplin pour les artistes qui se voient offrir plus de 50 000 $ en prix, bourses et formations!

Le Tremplin, c'est plus qu'un concours, c'est l'occasion de vivre une expérience culturelle exceptionnelle avec des collègues aux mêmes aspirations et surtout, avec des professionnels dévoués.

C'est la chanteuse Lulu Hughes ainsi que le comédien et chanteur Jason Roy Léveillée qui agiront à titre de co-porte-parole de la 20e édition du Tremplin. L'animation de tous les spectacles a été confiée à l'humoriste et comédien, Martin Vachon.

Pour plus de renseignements : www.festivalletremplin.com ou 1 877 334-3547, poste 203.

À propos
Le Tremplin a comme mission de faire découvrir les artistes de la relève dans les domaines de la chanson et de l'humour en plus de favoriser le développement culturel, économique et touristique de la région. Des artistes ayant participé au concours sont maintenant connus sur la scène culturelle. Mentionnons les Maxime Landry, André Sauvé, Philippe Laprise, Ève Côté, Sam Breton, Marc-André Fortin, Sophie Pelletier, Boucar Diouf, Klô Pelgag, Yama Laurent et plusieurs autres.

À voir à l'émission Belle et Bum: L'Acadien Phil Athanase, lauréat du Prix Télé-Québec au Tremplin de Dégelis

TR8 3736Rimouski-L'émission Belle et Bum, présentée à l'antenne de Télé-Québec le samedi 16 février à 21 h, mettra en lumière tout le talent et l'énergie de Phil Athanase, récipiendaire du Prix Télé-Québec au 19e Tremplin de Dégelis. Grand gagnant de sa catégorie auteur-compositeur-interprète, le Néo-Brunswickois a littéralement soulevé la foule grâce à une performance à la fois festive et très touchante.

Véritable dynamo sur scène, l'Acadien Phil Athanase carbure à la musique dans un style folk rock acadien, aux accents country. Lors de sa participation à l'émission Belle et Bum, l'artiste interprétera deux compositions originales intitulées.: Toute sorte de monde pour faire un monde et T'chen toi. Il partagera le plateau avec les artistes suivants : Kevin Parent, Clay & Friends, Hanorah et Vanessa Duchel.
L'émission Belle et Bum constitue la seule vitrine télé sur l'environnement musical d'aujourd'hui. Pour une 16e saison, les animateurs Normand Brathwaite et Mélissa Lavergne nous font découvrir les sorties musicales les plus récentes, tout en accordant une place enviable aux succès qu'on aime. Ils partagent leurs coups de coeur, qu'il s'agisse de musiciens reconnus ou de la relève prometteuse. Sur scène avec leur house band, ou autour du Piano à gogo, ils font la fête dans tous les genres musicaux, favorisent des rencontres inusitées, proposent des numéros inédits et permettent des découvertes franchement intéressantes que vous ne trouverez nulle part ailleurs.
Phil Athanase, à voir à Belle et Bum, le samedi 16 février à 21 h, à l'antenne de Télé-Québec. En rediffusion le lundi 12 h et le vendredi 22 h 30. http://belleetbum.telequebec.tv/

Le petit Léo Turcotte est le premier bébé de l'année 2019 au Témiscouata

bébé Témiscouata2Témiscouata-sur-le-Lac– Le premier bébé de l'année 2019 à voir le jour
au Témiscouata est Léo Turcotte, fille ou fils de Mélissa Lavoie et Jeffrey Turcotte de St-
Antonin.
Léo Turcotte est né le 15 janvier 2019 à 12 h 21 à l'Hôpital de Notre-Dame-du-Lac.
À sa naissance, Léo Turcotte pesait 3362 grammes. L'enfant et la mère se portent bien.
La direction et le personnel du Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent souhaitent beaucoup de bonheur
aux nouveaux parents et une bonne et heureuse année 2019.

Salon de l'emploi: 20 ans de collaboration pour répondre aux besoins de main-d'œuvre du Témiscouata!

salon emploi 2019Le Salon de l'emploi du Témiscouata répond, et ce, depuis maintenant 20 ans à un besoin constamment exprimé par les employeurs de notre région : obtenir une aide efficace pour trouver une main-d'œuvre nécessaire à leur opération et à leur développement.

Nous vous avons écouté
Pour notre 20e édition, nous avons consulté des employeurs pour connaître le meilleur moment pour tenir l'événement. Plusieurs nous ont confié que la tenue de l'activité un samedi permettrait de rencontrer davantage d'étudiants et de travailleurs de l'extérieur de la région. Plusieurs employeurs nous ont aussi fait part d'une plus grande facilité à se rendre disponible le samedi.

Dans une période où il est de plus en plus difficile d'attirer et de recruter une main-d'œuvre qualifiée, il nous est important de tout mettre en œuvre pour vous offrir un événement qui maximise votre temps et votre investissement afin d'obtenir le plus de retombées positives.

Pour toutes ces raisons, le Salon de l'emploi du Témiscouata se tiendra à Témiscouata-sur-le-Lac, le samedi 23 mars, de 10 h à 17 h. (Attention : arrivée des exposants à 8 h.)

Il est maintenant le temps de réserver votre espace!
La main-d'œuvre est un aspect primordial des entreprises et trouver les bonnes personnes demeure un défi constant. Un salon de l'emploi permet une économie de temps et d'argent, la diffusion des besoins de main-d'œuvre, actuels et futurs ainsi que la possibilité de faire une présélection de candidats directement sur place.

- En moyenne, les employeurs présents ont la chance
de rencontrer plus de 600 visiteurs.

- Lieu de réseautage exceptionnel, un tel événement permet également une visibilité appréciable de votre entreprise, de vos services et/ou de vos produits.

Vous trouverez ici le formulaire d'inscription, merci de nous le faire parvenir avant le 4 mars prochain. Pour information, n'hésitez pas à communiquer avec nous. Consultez aussi la page Web et suivez-nous sur Facebook.

Soyez acteur de ce grand rendez-vous de l'emploi, de la formation et de l'entrepreneuriat!

Le centre des femmes du Témiscouata offre des ateliers Antidote: connaissance de soi, l'estime de soi, la confiance et l'affirmation.

Centre des femmes 6Antidote 1

Le Centre des Femmes du Témiscouata invite toutes les femmes de la région à un programme de 10 rencontres de 3 heures, à Témiscouata-sur-le-Lac. Antidote 1 sera animé par Mme Françoise Bélanger, les samedis, du 23 février au 27 avril, offert en avant-midi de 9h à midi au local de Source d'Espoir, 30 Rue Pelletier, quartier Cabano. Les thèmes suivants seront abordés: la connaissance de soi, l'estime de soi, la confiance et l'affirmation. Antidote est une opportunité que toutes femmes devraient s'offrir!
C'est gratuit. Pour information et inscription, communiquez au 418-854-2399.
À noter qu'un minimum de 8 inscriptions est nécessaire pour que la formation ait lieu.

Antidote 2

Le Centre des Femmes du Témiscouata invite toutes les femmes de la région à un programme de 10 rencontres de 3 heures à Saint-Louis-du-Ha!Ha!. Antidote 2 - une quête d’amour, sera animé par Mme Françoise Bélanger, les vendredis du 15 février au 26 avril de 13h30 à 16h30 au Centre des Femmes, 233-2 rue Commerciale. Une occasion pour celle qui veulent maintenant se réapproprier leur vie affective.

Pré-requis : Antidote 1 complété.

C’est gratuit. Pour information et inscription, communiquez au 418-854-2399.

À noter qu’un minimum de 8 inscriptions est nécessaire pour que la formation ait lieu.

Le Centre des Femmes du Témiscouata est un organisme communautaire qui vise l'amélioration des conditions de vie des femmes, par l'aide et l'entraide, l'éducation populaire et les actions collectives!

Le Fleur de Lys du Témiscouata atome BB gagne le tournoi de Lévis parmi 18 équipes

Fleur de Lys atome BB LevisSaint-Louis-du-Ha! Ha! – Du 29 janvier au 3 février dernier avait lieu la 50e édition du Tournoi national atome Desjardins de Lévis. L'équipe Fleur de Lys de l'Association du hockey mineur du Témiscouata (AHMT) y a participé et elle a gagné la finale de la catégorie atome BB alors qu'un total de 18 formations se disputaient les honneurs de cette catégorie

En ronde préliminaire, le Fleur de Lys du Témiscouata a conservé une fiche de 2 victoires et 1 défaite pour ainsi terminer au 4e rang. L'équipe a ainsi directement accédé aux quarts de finale le samedi 2 février et elle a battu les Éclaireurs de Chaudière-Etchemin au compte de 5 à 1. Puis, le dimanche, lors de la demi-finale, le Fleur de Lys du Témiscouata a facilement vaincu les Éclairs de Monteuil par un pointage de 4 à 0. Ensuite, lors de la grande finale, dans un match chaudement disputé, le Témiscouata l'a emporté 4 à 3 au dépend des Mustangs de l'Ancienne-Lorette. Les Mustangs menaient pourtant 3 à 2 avec un peu moins de 9 minutes à faire à la 3e période, mais le Fleur de Lys a créé l'égalité. Puis, Gabriel Leblond a marqué le but vainqueur avec un peu moins de 5 minutes à écouler au cadran procurant ainsi la victoire aux siens. D'ailleurs, à l'issu du finale, Gabriel Leblond a reçu le trophée du meilleur pointeur du tournoi.

Fait intéressant à noter, selon le site Web Classement POC qui est dédié à l'évaluation et au classement des équipes de hockey mineur d'élite du Québec, le Fleur de Lys du Témiscouata atome BB occupait le 29ème rang national avant le début du tournoi de Lévis. Par ailleurs, les opposants au Fleur de Lys en demi-finale et en finale occupaient respectivement le 4e rang et le 3e rang de ce même classement avant le tournoi.

L'équipe du Fleur de Lys du Témiscouata est composée de 14 joueurs âgés de 10 et 11 ans : Gabriel Bélanger, Félix Briand, Elie Caron, Léonard Côté, Caleb Deschênes, Benjamin Desrosiers-Dubé, Nicolas Dubé, Clément Gagné, Théo Langlais, Gabriel Leblond, Julien Nadeau, Jacob Ouellet, Justin Robitaille et Xavier Thibault. Par ailleurs, Sylvain Thibault, Francis Bélanger, Maxime Nadeau, Emmanuel Deschênes et Guy Robitaille composent le personnel d'encadrement de l'équipe.

«Je suis extrêmement fier de tous mes joueurs! Nous avons gagné ce tournoi grâce à la discipline et à l'effort de chacun » de conclure l'entraîneur en chef de l'équipe, Sylvain Thibault.

Profil de l'Association du hockey mineur du Témiscouata

L'AHMT existe depuis près de 10 ans. Lors de la saison 2018-2019, l'AHMT permet à 115 filles et garçons âgés entre 5 et 13 ans de pratiquer le hockey civil à des niveaux récréatifs et compétitifs, et ce, sur tout le territoire de la MRC de Témiscouata.

Une édition réussie pour le colloque en sécurité civile

colloqueÉlaboration d'exercices en situation d'urgence, de la théorie à la pratique
Le 2 février à la Salle municipale de Saint-Louis du Ha! Ha! avait lieu le colloque en sécurité civile. Nous sommes au coeur des préoccupations et des enjeux de notre collectivité où chaque municipalité est responsable et doit se doter de la mise en place d'une culture en sécurité civile. Il faut agir et prendre les moyens pour prévenir avec efficacité. Les étapes essentielles pour tester le réalisme, la pertinence des plans, la vérification des procédures, évaluer des équipes, voir à la performance, à la fiabilité des systèmes de transmissions, à l'équipement des centres opérationnels, à la formation et enfin à la pleine disponibilité du personnel participant aux structures de crise. Au Québec, lors d'un sinistre, la municipalité doit mobiliser rapidement toutes ses énergies et demander l'aide de ressources extérieures si l'ampleur du sinistre dépasse ses capacités d'intervention.
Pour une quatrième année consécutive, l'Association des Pompiers de l'Est-du-Québec conjointement avec le ministère de la Sécurité publique du Québec a donné ce rendez-vous annuel en sécurité civile. Le programme présenté était l'élaboration d'exercices en situation d'urgence... de la théorie à la pratique donné par un formateur accrédité par le ministère de la sécurité publique du Québec. Une belle brochette de participants en provenance de la Mitis, Saint-Luce, St-Antonin, Cacouna, St-Honoré-de-Témiscouata,, St-Pierre-de-Lamy, Packington, St-Marc-du-Lac-Long, St-Eusèbe, St-Jean-de-Dieu, Témiscouata-sur-le-Lac, St-Athanase, St-Alexandre de Kamouraska, Dégelis, Rivière-Bleue, Squatec, St-Elzéar-de-Témiscouata, St-Louis du Ha! Ha! se sont réunis à titre de directeurs des services incendies, coordonnateurs des mesures d'urgence, maires, préventionnistes et conseillers municipaux pour optimiser l'état de préparation aux urgences par des exercices et la mise en place d'une culture en matière de sécurité civile.
On se rappelle que la Table des officiers de la MRC du Témiscouata qui regroupe les directrices et directeurs généraux avait soulevé, il y a quelques années, le besoin d'avoir de la formation en sécurité civile. Sensible aux contraintes budgétaires, c'est pour cette raison que l'Association renouvelle ce rendez-vous au Témiscouata au lieu dans grands centres où les coûts de déplacements et stationnement, d'hébergement et repas sans compter le temps qui est précieux pour chacun. Par la même occasion, la présence de monsieur Pascal Tardif de la Direction régionale du Ministère de la sécurité publique a été apprécié de tous. Bref, une journée enrichissante pour l'ensemble des participantes et participants. A l'an prochain le 1er février 2020! 

Légère hausse de taxes pondérée de 1,55% pour les résidants de Témiscouata-sur-le-Lac

TSSLLe conseil de ville de Témiscouata-sur-le-Lac a adopté, lors de la séance extraordinaire du 28 janvier dernier, les prévisions budgétaires pour l'année 2019. Le budget 2019, avant amortissement, s'élève à 10 029 280 $ ce qui représente une hausse de 199 829 $ comparativement à celui de 2018. À cet effet, les contribuables remarqueront une légère hausse de taxes pondérée de 1,55 %.
Cette hausse de taxes représente concrètement une augmentation entre 23 $ et 40 $ pour une résidence moyenne de 159 505 $, selon sa localisation et dans le cas où elle est desservie par les services.
Il est important de se rappeler que les diminutions de revenus et les augmentations de dépenses provenant du gouvernement du Québec auront affecté la Ville de façon très significative au cours des neuf (9) dernières années, ce qui représente, aujourd'hui, une perte cumulée 4 046 732 $. Des sommes ont été retranchées, chaque année, si bien que cette fois, le budget a été élaboré avec 601 129 $ de moins d'aide gouvernementale.
Cet important manque à gagner (tableau A) aurait pu permettre certaines actions, soit une diminution de vos taxes foncières ou encore une offre plus étendue des services aux citoyens, et probablement des investissements additionnels à réaliser dans la programmation identifiant les priorités relativement aux mises aux normes de nos équipements et infrastructures. À cet effet, nous vous invitons à consulter le tableau A au verso de cette page.
Grâce au travail collaboratif déployé par toute l'équipe municipale dans la préparation de ce budget 2019, la Ville a pu limiter les dépenses permettant ainsi de présenter un compte de taxes moyen 2019 avec une variation pondérée de 1,55% par rapport à l'année 2018. Les principaux éléments à retenir dans ces prévisions budgétaires 2019 se résument comme suit :  Pour une cinquième année consécutive, la variation moyenne pondérée du compte de taxes de la résidence moyenne est inférieure à 2 %.  Le budget représente concrètement une augmentation entre 23 et 40 $ pour une résidence moyenne de 159 505 $, selon sa localisation et si elle est desservie par les services.  Le budget 2019, avant amortissement, s'élève à 10 029 280 $ ce qui représente une hausse de 199 829 $ comparativement à celui de 2018. Les dépenses concernent l'administration et l'urbanisme (22%), la police et la sécurité incendie (8%), les travaux publics (25%), les déchets et recyclage (6%), les activités récréatives, culturelles et communautaires (19%), les dettes (10%) et les égouts ou fosses septiques et l'eau (10%). De plus, vous trouverez au tableau B, la ventilation des coûts du compte de taxes par département de services.  La richesse foncière de la Ville a augmenté de plus de 14 M$, passant de 439 420 800 $ à 453 500 200 $. Cette variation s'explique entre autres par les derniers ajouts (constructions) pour 7 M$ et l'augmentation du rôle triennal 2019-2020-2021 qui représente également 7 M$.
Nous vous invitons à consulter les tableaux C et D qui permettent de bien visualiser les impacts du budget pour chaque secteur.
En terminant, suite au dépôt du nouveau rôle triennal, nous vous invitons à prendre connaissance des modifications s'adressant à votre propriété et vous aviser que vous avez jusqu'au 30 avril 2019 pour demander une révision, tel que mentionné sur votre compte de taxes.

pdfBudget 2019 VilleTSLL VF.pdf

Dégelis confirme son partenariat avec la Fondation du Centre d'études collégiales du Témiscouata!

DATA ART 3427172-620x348Dégelis – Le conseil municipal de la ville de Dégelis confirme son soutien financier à la Fondation du Centre d'études collégiales du Témiscouata. Depuis son ouverture à l'automne 2017, la municipalité contribue annuellement au financement de la Fondation à la hauteur de 1 000 $ par nouvel étudiant inscrit provenant de son territoire. Cette année, un montant de 9 000 $ a été versé dans le cadre de la campagne de financement 2018-2019, comparativement à 3 000 $ l'an dernier. Ce partenariat se poursuivra durant les trois prochaines années.

La ville de Dégelis encourage et appuie les étudiantes et étudiants qui désirent poursuivre leur formation collégiale au Témiscouata. L'implantation d'une institution d'enseignement supérieur sur notre territoire est un actif de première importance pour le développement social et économique de toutes les communautés regroupées au sein de notre MRC.

16 partenaires soutiennent 10 projets artistiques et littéraires au Bas-Saint-Laurent E

logo BSL22Le Conseil des arts et des lettres du Québec, les MRC de Kamouraska, La Matanie, La Matapédia, La Mitis, Rimouski-Neigette, Rivière-du-Loup, Témiscouata et des Basques, les villes de La Pocatière, Matane, Mont-Joli, Rimouski et Rivière-du-Loup ainsi que les organismes intervenants, le Collectif régional de développement et Culture Bas-Saint-Laurent, annoncent les projets soutenus à l'occasion du dernier appel prévu à l'Entente de partenariat territorial du Bas-Saint-Laurent 2016-2019.

Les partenaires sont heureux d'annoncer un soutien de 147 255 $ à six artistes et quatre organismes artistiques.

Les artistes suivants seront soutenus : Nadine Boulianne (Ville et MRC de Rivière-du-Loup), Pierre Durette Valois (MRC de La Matapédia), Magali Guilbert (MRC des Basques), Emie Rioux Roussel (Ville de Rimouski et MRC Rimouski-Neigette), Marie-Josée Roy (MRC de Rivière-du-Loup) et Rodolphe-Yves Lapointe (Ville de Matane et MRC de la Matanie).

Les organismes suivants recevront un financement : Centre d'art de Kamouraska (MRC de Kamouraska), Vrille | Art actuel (Ville de La Pocatière et MRC de Kamouraska), OSE - Orchestre symphonique de l'Estuaire et Tour de Bras (Ville de Rimouski et MRC Rimouski-Neigette).

Les projets ont été analysés par un comité composé de pairs, œuvrant dans différents secteurs artistiques. Les projets ont été sélectionnés sur la base de l'excellence de leur proposition et de leur adéquation avec les objectifs du programme.

À propos du programme de partenariat territorial du Bas-Saint-Laurent
Le Programme de partenariat territorial du Bas-Saint-Laurent est issu d'une entente triennale entre le Conseil des arts et des lettres du Québec, les villes et MRC partenaires. Un montant total de 1 108 155 $ investi par les partenaires a permis de soutenir 38 projets de création, de production ou de diffusion favorisant des liens entre les arts et la collectivité entre 2016 et 2019. Pour découvrir quelques projets financés par cette entente, Culture Bas-Saint-Laurent a réalisé une série de capsules vidéo à découvrir ici. : https://www.culturebsl.ca/territoires-culturels .

Une belle performance des Perce-Neige du Témiscouata!

patinageTémiscouata-sur-le-Lac- Huit patineuses représentaient le CPA Les Perce-Neige du Témiscouata lors de la finale régionale Michel-Proulx qui se tenait à Mont-Joli les 26 et 27 janvier derniers. Nous avons eu droit à de belles performances. Pour les catégories qui reçoivent des rubans, Anna Gagnon a obtenu le ruban or en STAR 2 et Sara Sfaxi l'argent en STAR 3. Pour les catégories avec médailles, soulignons l'excellent résultat de Laurence Lang et de Julianne Lajoie qui se sont mérité la médaille d'or en STAR 4 moins de 13 ans et STAR 4 13 ans et plus respectivement. En STAR 5 moins de 13 ans, Delphine Dumont-Michaud a eu la 7ième place et Karen Lavoie la 19ième position sur 28 patineuses. En Star 6, Sarah-Maude Lang et Lovanya Desrosiers-Dubé ont terminé en 8 ième et 10ième position respectivement, sur 18 patineuses. Notons également la 15ième place en STAR 5 moins de 13 ans de Laurence Dumont de St-Cyprien, élève du programme sportif du club. La prochaine compétition à laquelle participeront Les Perce-Neige du Témiscouata sera la Journée Donald-Chiasson à St-Cyprien le 23 février prochain.

Sur la photo (crédit Marie-Pascale Bernier) de gauche à droite: Sarah-Maude Lang, Julianne Lajoie, Delphine Dumont Michaud, Anna Gagnon, Lovanya Desrosiers-Dubé, Sara Sfaxi, Laurence Lang. Absentes Karen Lavoie et Laurence Dumont.

Soirée-bénéfice au BeauLieu Culturel du Témiscouata

InvitationTémiscouata-sur-le-Lac- Le BeauLieu Culturel du Témiscouata (BLCT) souhaite inviter toute la population à sa soirée-bénéfice qui se tiendra le 23 février 2019 à 17 h 30 au BLCT.
Le souper trois services sera préparé avec amour par le Bistro St-Benoît, fidèle collaborateur du BeauLieu Culturel du Témiscouata. Il est possible de réserver une table pour un groupe complet de 8 personnes.
Pour le divertissement, nous sommes très heureux de vous présenter le spectacle de l'auteure-compositrice-interprète Lou-Adriane Cassidy, qui a fait un passage remarqué au Témiscouata lors de sa participation au Tremplin de Dégelis en 2014!
Riche de nombreuses expériences de scène et de studio comme interprète, Lou-Adriane présente maintenant son propre répertoire, plaisant alliage de chanson française et de pop-folk hybride. Elle a participé, en autres, à La Voix, elle est lauréate de la catégorie Interprète 13-17 ans au Tremplin de Dégelis en 2014, récipiendaire du prix "paroles et musique" des Francouvertes, et finaliste au Festival international de la chanson de Granby. Elle incarne, du haut de ses 20 ans, la rupture retentissante entre jeunesse et maturité désarmante. La jeune auteure-compositrice-interprète propose un spectacle intime, mais vivant, tout en nuances, en émotions et en subtilité.
Depuis sa création en 2014, le BLCT permet à la population du Témiscouata de bénéficier d'une offre culturelle variée. Les sommes amassés permettront à l'organisme de continuer de réaliser sa mission, soit de « supporter, mettre en oeuvre et diffuser des activités culturelles, sociales, éducatives et artistiques en collaboration avec les artistes, citoyens et organismes du Témiscouata. »
Les billets sont en vente au coût de 100 $ (avec reçu d'impôt de 50 $). Vous pouvez vous les procurer en ligne au www.blct.ca, en vous présentant en personne au BeauLieu Culturel du Témiscouata ou auprès des membres du conseil d'administration.

Un projet de garderie particulier à Saint-Marc-du-Lac-Long

garderieComme bien d'autres municipalités du Bas-Saint-Laurent, Saint-Marc-du-Lac-Long, au Témiscouata, fait tout en son pouvoir pour éviter sa dévitalisation. Dans le but de convaincre des familles de s'y établir, l'administration municipale travaille actuellement à l'élaboration d'un projet de garderie hors du commun.

Selon Carole Tardif, agente de développement de la municipalité, une garderie en milieu familial à même l'école Saint-Marc serait l'option privilégiée par les principaux intervenants du milieu. Inhabituel, ce projet nécessiterait une dérogation du ministère de la Famille.

"Habituellement, dans une école, on parle d'une garderie en milieu scolaire. Or, de notre côté, une garderie en milieu familial répondrait mieux aux besoins de la communauté", explique Mme Tardif. Cette approche permettrait aux éducateurs ou éducatrices présentes de préparer les lunchs, ce qui n'est pas permis dans une garderie en milieu scolaire.

Actuellement, l'école primaire Saint-Marc n'offre pas de volet académique puisque le nombre minimal d'élèves inscrits n'a pas été atteint, en cette année scolaire 2018-2019.

"On a été confrontés, à l'automne, à la fin des opérations académiques. Ça a accéléré la réflexion du conseil municipal face à un projet qui pourrait venir [bonifier les services] aux parents pour qu'ils soient intéressés à venir s'établir à Saint-Marc-du-Lac-Long."

Carole Tardif affirme qu'un tel projet pourrait contribuer à augmenter le nombre d'inscriptions à l'école et, ainsi, relancer ses activités principales.

"On souhaite que le projet soit prêt pour l'automne," ajoute Mme Tardif. "Nous avons bon espoir que Québec donne le feu vert à notre demande parce que ce sont des projets comme ceux-là qui contribuent à revitaliser nos municipalités et assurer notre survie," conclut-elle.

La Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs, qui chapeaute l'école Saint-Marc, se dit prête à appuyer le projet.

Source: Un reportage de Jérôme Lévesque-Boucher https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/info-reveil/segments/reportage/103716/garderie-saint-marc-lac-long-carole-tardif-ecole?fromApp=appInfoIos&fromMobileApp=ios&partageApp=appInfoiOS&accesVia=partage&fbclid=IwAR11uFxCRm7fkfiIur924kddENt4lTOiF0K8g6XDUOaC6IIveDWguETOxoo 

Le deuxième Drag de motoneige de Lac-des-Aigles attire les foules

drag Une cinquantaine de motoneigistes ont participé au deuxième Drag de motoneige de Lac-des-Aigles samedi dernier après-midi. Selon l'organisation, ces courses d'accélération de motoneiges ont attiré plus de 700 spectateurs cette année, un nombre similaire à l'an dernier.

L'événement organisé par la Corporation de développement de Lac-des-Aigles vise à amasser des fonds pour la réalisation de projets dans la municipalité.

Le maire de cette petite municipalité d'un peu plus de 500 résidents, Pierre Bossé, explique que les fonds amassés l'an dernier ont permis l'achat d'un système de son.

"Cette année, on rénove toutes nos bandes de patinoires. Un projet de 68 000 $. La Corporation a mis un 2000 $ et puis on va chercher des sous un peu partout."

Selon le président de la Corporation de développement de Lac-des-Aigles, Serge Demers, les petites municipalités doivent souvent redoubler d'imagination pour pouvoir financer leurs activités.  Il estime que l'événement de cette année permettra d'amasser près de 7000 $. Selon l'organisation, l'événement sera de retour l'an prochain.

source; https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1149243/drag-motoneige-lac-des-aigles-course Photo: Radio-Canada / Marie-Christine Rioux